Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    ZENATTI, Valérie

    Partagez

    caro
    ML
    ML

    ZENATTI, Valérie

    Message  caro le Ven 23 Nov 2012 - 16:07



    « Quand j’étais soldate »



    Editeur : L’Ecole des loisirs – 2002

    Pages : 258 p.

    Genre : roman jeunesse histoire



    Résumé quatrième de couverture :

    Avoir dix-huit ans en France, ça signifie passer son bac, son permis de conduire, avoir le droit de vote, travailler enfin ou entreprendre des études. Dix-huit ans est synonyme de majorité, de maturité et de liberté.
    Mais avoir dix-huit ans en Israël, ça signifie donner les deux prochaines années de sa vie au pays, à sa défense, à sa survie. Devenir un matricule. Porter l'uniforme. Se réveiller à quatre heures et demie. Faire la vaisselle pour soixante-dix. Obéir aux consignes. Apprendre le maniement des armes. L'histoire et la géographie des pays voisins et ennemis. Les langages codés des pilotes adverses. Et risquer sa peau. Qu'on soit un garçon ou une fille. Même quand on est si petite et si menue que les autres vous traient de promotion « tomates cerises »...
    Quand on s'appelle Valérie Zenatti et qu'on rêve de devenir écrivain, ça signifie aussi réfléchir. Et douter. Et rire. Et espérer la paix, maintenant ou bientôt.
    Ça signifie témoigner.




    Avis :

    Un roman qui a l’avantage de nous faire découvrir quelque chose de peu connu : l’obligation pour les jeunes Israéliens à partir de 18 ans de donner deux ans de leur vie en effectuant leur service militaire.

    C’est le contraste entre une jeunesse française et celle de Valérie Zénatti qui est percutante. J’ai repensé à ma propre adolescence et je ne me voyais pas du tout faire un service militaire dans un pays toujours sur le qui-vive et menacé de toutes parts. Bien-sûr, cela entre en résonance avec l’actualité très tendue en ce moment du côté d’Israël.

    De plus, alors qu’en France nous sommes plutôt du genre à récriminer sur tout, et surtout d’avoir la possibilité de parler haut et fort, eux sont obligés de se couler dans le moule de l’armée.

    Parfois complètement déphasée quand elle revient à la vie civile, d’autant que ses amis sont plus jeunes et n’ont pas encore commencé leur service militaire, elle va aussi éprouver du bonheur à faire partie d’un « clan », à avoir un rôle important pour la paix de son pays et elle va surtout gagner en maturité car son désir le plus cher sera d’œuvrer pour la paix entre Israéliens et Palestiniens et de changer les choses dans la société israélienne.

    Valérie ne se pose pas vraiment en juge de ce service obligatoire. Bien-sûr, elle espérerait autre chose que de passer deux ans dans l’armée et comme tout à chacun elle a des préoccupations amoureuses et en amitié, mais elle pose un regard objectif sur ce qu’elle a ressenti durant cette période, ni bonne, ni mauvaise où l’on se rend bien compte qu’il y a aussi des êtres humains derrière le « corps » de l’armée.

    Un roman que je n’ai pas adoré mais qui m’a permis de découvrir les facettes d’un autre monde.


    Cyndie
    A
    A

    Re: ZENATTI, Valérie

    Message  Cyndie le Mar 27 Nov 2012 - 13:35

    Merci de ton avis Caro mais je dois dire que cela ne me tente pas plus que cela meme si le livre a l'air passionnant


    _________________
    Contente Invité que tu sois parmi nous
    Le temps de lire, comme le temps d'aimer, dilate le temps de vivre. Daniel Pennac

    caro
    ML
    ML

    Re: ZENATTI, Valérie

    Message  caro le Mer 28 Nov 2012 - 13:15

    Merci de ton passage Cyndie Very Happy

    Pinky
    M
    M

    Re: ZENATTI, Valérie

    Message  Pinky le Mer 22 Jan 2014 - 10:22

    merci Caro, texte paru à l'école des loisirs, est-ce que c'est "dur" et "violent" ?

    Nina
    ML
    ML

    Re: ZENATTI, Valérie

    Message  Nina le Mer 22 Jan 2014 - 13:04

    Merci Caro pour cet avis.
    Je ne suis pas très tentée.

    caro
    ML
    ML

    Re: ZENATTI, Valérie

    Message  caro le Mer 22 Jan 2014 - 15:57

    Merci de votre passage !
    Non Pinky ce n'est pas vraiment violent, ça peut paraître dur parce que c'est réaliste mais l'auteur ne joue pas là-dessus.

    Pinky
    M
    M

    Re: ZENATTI, Valérie

    Message  Pinky le Jeu 23 Jan 2014 - 9:43

    Ok Caro, c'est lisible à partir de quel âge ?

    caro
    ML
    ML

    Re: ZENATTI, Valérie

    Message  caro le Jeu 23 Jan 2014 - 12:09

    A partir de 13/14 ans je dirais. Biz Pinkye !

    Pinky
    M
    M

    Re: ZENATTI, Valérie

    Message  Pinky le Jeu 23 Jan 2014 - 20:24

    merci Caro, il est noté pour quelqu'un...  d\'accord 

    Jo19lyne
    ML
    ML

    Re: ZENATTI, Valérie

    Message  Jo19lyne le Ven 26 Juin 2015 - 9:39

    Jacob, Jacob
    Valérie Zenatti
    Editions de L'Olivier, 168 pages


    Présentation éditeur
    « Le goût du citron glacé envahit le palais de Jacob, affole la mémoire nichée dans ses papilles, il s’interroge encore, comment les autres font-ils pour dormir. Lui n’y arrive pas, malgré l’entraînement qui fait exploser sa poitrine trop pleine d’un air brûlant qu’elle ne parvient pas à réguler, déchire ses muscles raides, rétifs à la perspective de se tendre encore et se tendant quand même. »

    Jacob, un jeune Juif de Constantine, est enrôlé en juin 1944 pour libérer la France. De sa guerre, les siens ignorent tout. Ces gens très modestes, pauvres et frustes, attendent avec impatience le retour de celui qui est leur fierté, un valeureux. Ils ignorent aussi que l’accélération de l’Histoire ne va pas tarder à entraîner leur propre déracinement.

    L’écriture lumineuse de Valérie Zenatti, sa vitalité, son empathie pour ses personnages, donnent à ce roman une densité et une force particulières.

    Mon avis
    Roman familial, Valérie Zenatti nous fait partager l'intime de la tribu Melki.
    Jacob nous guide dans les rues de Constantine, l'insouciance des enfants, les parfums de la Méditerranée mais aussi la précarité dans laquelle vivent les ouvriers. Puis survient la guerre et la découverte de cette terre si souvent rêvée. Le décor et l'ambiance change, se fait plus sombre.
    Souvent les phrases sont longues, la lecture haletante, interprétation de la jeunesse de Jacob.
    Un superbe roman !

    Pinky
    M
    M

    Re: ZENATTI, Valérie

    Message  Pinky le Ven 26 Juin 2015 - 9:50

    merci Jo19lyne pour cette présentation

    Contenu sponsorisé

    Re: ZENATTI, Valérie

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:35


      La date/heure actuelle est Mer 7 Déc 2016 - 11:35