Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    GRISHAM, John

    Partagez

    GeRo
    CI
    CI

    GRISHAM, John

    Message  GeRo le Mar 18 Jan 2011 - 7:51

    LE DERNIER MATCH


    Éditions: Robert Laffont
    Pages: 184

    Roman contemporain

    Quatrième de couverture

    Né en 1955, John Grisham a commencé par exercer la profession d'avocat. Passionné d'écriture, il écrivait à ses heures perdues. Avec La firme, parue en 1991 et vendue à des millions d'exemplaires, il rencontra son premier grand succès. Depuis, L'Affaire Pélican, Le Couloir de la mort, Le Maître du jeu, L'Associé, La Loi du plus faible, Le Testament, L'Héritage, La Transaction, Le Clandestin (tous publiés chez Robert Laffont) ont déclenché le même enthousiasme auprès d'un nombre de plus en plus impressionnant de lecteurs.

    Eddie Rake va mourir. Pendant trente ans il a été l'entraîneur de l'équipe de foot du lycée de Messina, petite ville du sud des États-Unis. Dans le stade vide où ils ont connu la gloire, les joueurs qu'il a entraînés au cours de sa longue carrière se retrouvent pour attendre ensemble la mort de leur coach, et se souviennent de leurs belles années.

    Parmi eux, Neely Crenshaw. À dix-sept ans, Neely a cru qu'il deviendrait un grand joueur professionnel; mais une blessure au genou l'a renvoyé en quelques minutes à l'obscurité dont il était sorti trop jeune. Il ne pardonne pas à Eddie Rake un certain match de 1987, où la violence a tourné au drame.

    La scène en fait surgir d'autres... et peu à peu il apparaît que le football, à Messina, a cessé d'être un sport pour devenir un enjeu qui noue et dénoue les destins, aux frontières de la tragédie. Plus les heures passent, plus la question monte dans le coeur des anciens joueurs: faut-il aimer ou faut-il haïr Eddie Rake ?

    Mon avis

    Un tout petit roman de 184 pages se déroulant durant les derniers jours de vie d'Eddie Rake, ex-entraîneur de football à Messina.

    L'histoire comme telle, c'est avec Neely Crenshaw que nous allons la vivre. Jeune quart-arrière vedette durant les années 1984-1987, il est revenu à Messina dès qu'il a su que l'entraîneur était mourant et attend avec les autres joueurs l'annonce de son décès.

    Eddie Rake a entraîné les jeunes de Messina durant environ 34 ans et ce sont ces mêmes personnes qui se rejoignent le soir au stade Eddie Rake pour parler de ces années de leur vie. Certains aiment Rake; d'autres le détestent. Chose certaine, il ne laisse personne indifférent.

    Une belle histoire toute faite de bons ou mauvais souvenirs selon la personne qui la raconte. L'auteur a bien su nous décrire les sentiments des anciens joueurs et l'adoration des habitants de Messina pour leur sacro-saint football du vendredi soir.

    J'ai aimé ce livre rempli d'émotions qui est venu me chercher dès les premières pages. M. Grisham, vous êtes et avez toujours été un de mes auteurs préférés et ce, pour la diversité de vos écrits et encore une fois vous ne m'avez pas déçu.

    Je vous en suggère la lecture.

    Ma note: 4 etoile jaune


    _________________
    GeRo
    Bienvenue Invité dans ce superbe forum convivial.

    GeRo
    CI
    CI

    Re: GRISHAM, John

    Message  GeRo le Mar 18 Jan 2011 - 8:00

    CHRONIQUES DE FORD COUNTY


    Éditions : Robert Laffont
    Pages : 294
    ISBN : 978-2-221-11585-5

    Récits contemporains

    Quatrième de couverture

    Un avocat frustré détourne des dommages-intérêts de ses clients; un arnaqueur se prétend en partie amérindien pour ouvrir un casino; un surveillant dans une maison de retraite manipule les patients et le personnel; trois hommes partis en virée pour faire un don de sang s’arrêtent dans un club de strip-tease et finissent en prison; la famille d’un homosexuel blanc atteint du sida demande à une vieille femme noire de le soigner jusqu’à sa mort…

    Dans un de ses livres les plus personnels, John Grisham nous emmène au cœur du comté du Mississippi où se déroulait déjà l’intrigue de son premier roman, Non coupable. Le sud des États-Unis et ses petites villes enclavées offrent, bien plus qu’un décor, un climat, un fil conducteur et constituent presque un personnage à part entière.

    Tantôt captivantes, tantôt émouvantes, ces Chroniques de Ford County décrivent les destins ordinaires ou extraordinaires de personnages qui se révèlent étonnamment proches de nous : leurs sentiments et leurs faiblesses, brossés avec justesse et souvent beaucoup d’humour, sont universels. Au détour d’une histoire, au creux d’un portrait, on découvre s’il en était encore besoin, le talent de conteur de John Grisham.

    "Né en 1955, John Grisham a commencé sa carrière comme avocat dans une petite ville du Mississippi. Avec La Firme, parue en 1991, il a rencontré son premier grand succès de romancier. Depuis, il a vendu plus de soixante millions d’exemplaires dans le monde au travers de vingt-trois romans dont L’Affaire Pélican, Le Maître du jeu, L’Associé, La Loi du plus faible, Le Testament, L’Héritage, Le Dernier Juré, Le Clandestin, L’Accusé, Le Contrat, La Revanche et, plus récemment, L’Infiltré, tous publiés chez Robert Laffont."

    Mon avis

    Collecte sanglante débute avec la nouvelle de l’accident de travail de Bailey. Les rumeurs vont bon train, tantôt il est mourant, tantôt on doit lui amputer une jambe ou encore il a été écrasé par un « bulldozer ». Toujours est-il qu’on en met en masse et à ce qu’il paraît à l’hôpital, il manque de sang et le besoin est urgent. Alors, trois amis se mobilisent et vont donner leur sang. Incroyable ce qu’il peut leur arriver durant ce trajet d’environ deux heures. Que puis-je dire de ce court récit ? Les péripéties de nos trois compères sont assez rocambolesques. J’ai souri à leurs mésaventures mais je n’en garderai pas grand souvenir. 2,5 etoile jaune

    Dernier trajet. C’est l’histoire d’un prisonnier Raymond à qui sa mère et ses deux frères rendent visite. 3,5 etoile jaune

    Dossiers poisseux. Comme le titre l’indique, l’intrigue se passe dans un bureau d’avocat. Le lecteur y apprend qu’avec Mack Stafford, la malhonnêteté peut être payante. 2,5 etoile jaune

    Casino. Deux hommes Bobby Carl Leach et Sidney Lewis, deux inconnus l’un pour l’autre vont finir par se rencontrer. Le simple petit comptable et l’arnaqueur le plus ambitieux de Clanton, que peuvent-ils avoir en commun ? 4 etoile jaune

    Huit ans après nous raconte l’histoire d’un avocat Stanley Wade, confronté aux conséquences du verdict rendu suite à un procès qu’il a gagné. Du Grisham comme j’aime, à son meilleur. 4,5 etoile jaune

    Havre de paix. Les personnes qui vivent en maison de retraite, ont-elles toutes les bons soins que l’on nous fait croire. Suivons Gilbert Griffin, aide-soignant dans son nouvel emploi. Récit très intéressant, sans longueur. 4 etoile jaune

    Un garçon pas comme les autres. Le récit le plus émouvant, le plus triste et malgré tout, mon préféré parmi tous ceux racontés dans ce livre. La fin de vie d’Adrian Keane m’est allée droit au cœur, un récit coup de poing. 5 etoile jaune

    Comme Grisham est un de mes auteurs "chouchous", j\'aime je me donne la permission de fermer les yeux sur son premier et troisième récit qui m’ont déçu vu que j’ai bien apprécié les cinq autres.


    _________________
    GeRo
    Bienvenue Invité dans ce superbe forum convivial.

    Lariflette
    LA
    LA

    Re: GRISHAM, John

    Message  Lariflette le Jeu 3 Fév 2011 - 13:27

    Merci pour la bienvenue.
    J'ai emprunté ce livre à la bibliothèque, hier.

    Mazza
    ML
    ML

    Re: GRISHAM, John

    Message  Mazza le Jeu 4 Oct 2012 - 22:23

    La confession
    John GRISHAM



    Quatrième de couverture :

    Il est à quelques jours de son exécution. Seul un assassin peut le
    sauver... Donté Drumm, jeune Afro-Américain de 27 ans, n’a plus que
    quelques jours à vivre. Après huit années passées dans le couloir de la
    mort, il va être exécuté par injection létale pour un crime qu’il n’a
    pas commis. Ce n’est pas lui qui a enlevé, violé et tué Nicole Yarber,
    une pom-pom girl de son lycée de Sloan, au Texas : des aveux lui ont été
    extorqués par des policiers racistes et son procès a été une pure
    mascarade. Quatre jours avant l’exécution, un certain Travis Boyette se
    confesse à Keith Schroeder, pasteur à Topeka, dans le Kansas, et
    revendique la paternité de ce meurtre odieux. Atteint d’une tumeur
    cérébrale, cet homme s’est résolu à sauver un innocent. Schroeder
    accepte de conduire Boyette au Texas et ce voyage va totalement
    bouleverser sa vie…

    Mon avis :
    Superbe livre. Du suspens a n'en plus finir...
    Ce livre dénonce la peine de mort dans l'état du Texas aux USA. Un jeune afro americain est enfermé dans le couloir de la mort depuis des années, attendant son execution. Il clame son innocence depuis le début, son avocat tente recours sur recours en justice mais rien y fait.
    Le procureur et l'inspecteur en charge du meurtre ont trouvé leur homme et ne veulent pas en démordre... Pourtant le corps n'a pas été retrouvé, les aveux du jeune homme ont été forcé, et les témoins sont plus que contradictoires...

    Dnas un autre état, un pasteur reçoit un ex tolard, atteint d'une tumeur au cerveau incurable. Celui ci avoue le meurtre de la jeune Nicole... Il voudrait éviter qu'un innocent paye pour son crime et veut se dénoncer.
    Le pasteur va alors l'aider à aller au Texas et lui faire rencontrer l'avocat du condanné...

    Arrivera-t-il a temps pour empêcher l'execution ? Donté va t-il être disculpé ?

    Je vous le conseille, il est génial !!!!!!!

    Lariflette
    LA
    LA

    Re: GRISHAM, John

    Message  Lariflette le Ven 5 Oct 2012 - 0:53

    Merci de cet avis Mazza, je compte bien lire ce livre.

    B

    caro
    ML
    ML

    Re: GRISHAM, John

    Message  caro le Ven 5 Oct 2012 - 10:43

    Merci Mazza !

    Mazza
    ML
    ML

    Re: GRISHAM, John

    Message  Mazza le Dim 7 Oct 2012 - 12:47

    De rien ! Je l'ai adorééééé

    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    Re: GRISHAM, John

    Message  Ratdebibliotheque le Mar 7 Juin 2016 - 12:30

    L'ombre de Gray Mountain
    476 pages

    Résumé :
    Nous sommes en 2008. La carrière de Samantha Kofer dans un grand cabinet d'avocats de Wall Street est sur des rails dorés... Mais la récession frappe soudain. La jeune femme se retrouve du jour au lendemain au bas de l'échelle, limogée, raccompagnée vers la sortie, quasiment jetée dehors par une escorte de vigiles. Samantha a toutefois de la « chance » dans son malheur ; un cadeau de ses supérieurs : si elle accepte de travailler gratuitement pendant un an dans un centre d'aide juridique, elle pourra peut-être réintégrer sa place au cabinet.
    En quelques jours, Samantha quitte donc Manhattan pour s'installer à Brady, en Virginie, une bourgade de deux mille deux cents âmes au coeur des Appalaches, un recoin du monde où elle n'aurait jamais pensé mettre les pieds. Mattie Wyatt, une figure éminente de Brady et directrice du centre juridique va lui montrer comment aider « les vrais gens ayant de vrais problèmes ». Pour la première fois dans sa carrière d'avocate, Samantha va préparer un procès, connaître la violence des salles d'audience, se faire réprimander par un juge, recevoir des menaces de la part de gens qui n'apprécient guère qu'une avocate de New York mette son nez dans leurs affaires. Elle va apprendre également que Brady, comme nombre de petites villes, cache de lourds secrets.
    Ce nouveau travail va entraîner Samantha dans les eaux troubles et dangereuses de l'exploitation minière, une terra incognita où il n'y a ni lois, ni code du travail, ni respect des biens et des personnes. Deux camps s'opposent. La population s'entre-déchire. La montagne elle-même est en danger, attaquée de toutes parts par les sociétés de charbonnage. La violence est partout. Et, en quelques semaines, Samantha va se retrouver emportée dans un combat judiciaire dont l'issue sera fatale.


    Mon avis :
    Samantha, limogée d'un cabinet d'avocats, va devoir accepter ce nouveau boulot, pour pouvoir vivre.
    Guère emballée au départ d'atterrir dans ce bled paumé, elle, la citadine, elle va y faire des rencontres déterminantes pour son avenir. 
    On va la suivre au gré de ses affaires, de ses procès, de ses relations, de sa nouvelle vie.
    J'ai juste été déçue par la fin ouverte, qui laisse de larges possibilités à une suite éventuelle.
    Dommage, l'auteur ne m'a jamais laissé sur ma faim auparavant.
    4,5 etoile jaune

    Contenu sponsorisé

    Re: GRISHAM, John

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 14:31


      La date/heure actuelle est Ven 9 Déc 2016 - 14:31