Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    SCHMITT, Eric-Emmanuel

    Partagez

    any
    LC
    LC

    Re: SCHMITT, Eric-Emmanuel

    Message  any le Dim 20 Fév 2011 - 0:13

    Pour la prochaine fois peut-être, mais tu as dû remarquer qu'il était 1 heure du mat' quand j'ai écris ce message... Alors, là, cette excuse est complètement valable! sourire niais

    Atti'
    M
    M

    Re: SCHMITT, Eric-Emmanuel

    Message  Atti' le Dim 20 Fév 2011 - 1:10

    Allez, bénéfice du doute accordé. C'est bien parce que c'est toi. tope là

    any
    LC
    LC

    Re: SCHMITT, Eric-Emmanuel

    Message  any le Dim 20 Fév 2011 - 1:44

    Atti' a écrit:Allez, bénéfice du doute accordé. C'est bien parce que c'est toi. tope là

    Super danser de joie

    Pinky
    M
    M

    Re: SCHMITT, Eric-Emmanuel

    Message  Pinky le Dim 20 Fév 2011 - 12:37

    je comprends, les études, les lectures de pavés théoriques t'empêchent de te coucher de bonne heure... attention à toi quand même

    any
    LC
    LC

    Re: SCHMITT, Eric-Emmanuel

    Message  any le Dim 20 Fév 2011 - 22:19

    Pinky a écrit:je comprends, les études, les lectures de pavés théoriques t'empêchent de te coucher de bonne heure... attention à toi quand même

    Tu as tout compris Pinky! Dur dur la vie d'étudiante... casser la tête

    Pinky
    M
    M

    Re: SCHMITT, Eric-Emmanuel

    Message  Pinky le Lun 21 Fév 2011 - 9:57

    Any

    Elialwenn
    LEH
    LEH

    Re: SCHMITT, Eric-Emmanuel

    Message  Elialwenn le Jeu 17 Mar 2011 - 14:11

    La part de l'autre a réellement été un coup de coeur pour moi, j'ai adoré cette lecture
    je l'ai lu pour la première fois en rhéto (terminale) et c'est le seul livre que j'ai aimé dans les lectures obligatoires
    je l'ai relu pour mon défi, ce fut encore un réel plaisir

    Pinky
    M
    M

    Re: SCHMITT, Eric-Emmanuel

    Message  Pinky le Jeu 17 Mar 2011 - 15:41

    c'est un grand moment de lecture en effet Elialwenn avec les possibles... parfois il ne faut pas grand chose pour faire basculer un destin

    Valou
    LA
    LA

    Re: SCHMITT, Eric-Emmanuel

    Message  Valou le Jeu 17 Mar 2011 - 20:40

    Après vos avis sur ce livre, je l'ai commandé! ca y est je l'ai reçu et j'ai hâte de m'y plonger!!

    Pinky
    M
    M

    Re: SCHMITT, Eric-Emmanuel

    Message  Pinky le Jeu 17 Mar 2011 - 22:31

    tu ne seras pas déçue Valou, bonne découverte

    Valou
    LA
    LA

    Re: SCHMITT, Eric-Emmanuel

    Message  Valou le Ven 18 Mar 2011 - 20:35

    Merci Pinky!

    Valou
    LA
    LA

    Re: SCHMITT, Eric-Emmanuel

    Message  Valou le Dim 10 Avr 2011 - 17:49

    imagik.fr

    " Odette Toulemonde et autres histoires "

    Editions: Albin Michel
    Pages:282
    Genre: Nouvelles

    Mon avis:

    L'histoire de ces 8 femmes m'a bien plue! Huit femmes à la vie bien différente, de tous âges.

    Wanda, cette femme hautaine qui aime qu'on la craigne et dont le coeur se réchauffe à la vue d'une personne de son passé!

    Hélène, l'éternelle insatisfaite, l'insensible qui vit sa vie sans aucune joie, découvrira bien plus tard, que tout n'est pas aussi imparfait autour d'elle!

    Odile, qui se demande qui est cette vieille femme qui s'introduit chez elle, et qui change les objets de place! Pourquoi son mari ne vit plus avec elle et lui présente cette jeune femme...

    Aimée, qui se retrouve seule aprés 25 ans d'amour. Elle s'en veut d'avoir était naïve et veut faire comprendre à Kumiko, la jeune fille qu'elle héberge, que ça ne mène à rien d'être trop gentille! Elle croit lui faire un mauvais tour en lui offrant ce tableau, mais elle ne saura jamais ce qu'elle représentait pour Kumiko...

    Isabelle, qui a tout pour être heureuse, argent, un mari qui l'adore, une belle vie, tombe de haut lors d'un rendez-vous chez le coiffeur! Elle n'aurait jamais dû y aller!!

    Rosa, la princesse aux pieds nus...Mais qui est-elle? Quinze ans après l'avoir connue, Fabio décide de revenir sur les lieux de leur rencontre pour la retrouver...

    Odette, femme simple est heureuse de vivre, a une passion dans sa vie, Balthazar Balsan et les livres qu'il écrit. Lors d'une séance de dédicace, elle est transie de peur devant lui et n'arrive pas à lui dire tout le bien qu'elle pense de lui. Elle décide de lui écrire et sa vie change.

    Olga,Lily, Irina...Toutes ces femmes, prisonnières politiques dans un goulag, cherchent ce qu'elles pourraient écrire à leurs filles pour expliquer leur motivation. Leurs écrits seront inscrits dans " Le plus beau livre du monde "

    J'ai lu ce livre très rapidement, il m'a bien plu! Un agréable moment de lecture!

    Lau1307
    LC
    LC

    Re: SCHMITT, Eric-Emmanuel

    Message  Lau1307 le Dim 10 Avr 2011 - 21:13

    Habituellement, j'ai un peu de mal avec les nouvelles, mais ce recueil de Schmitt m'a bien plu, même si certaines sont moins bonnes.

    Pinky
    M
    M

    Re: SCHMITT, Eric-Emmanuel

    Message  Pinky le Lun 11 Avr 2011 - 9:51

    je te rejoins LAu, j'ai une nette préférence pour celle d'Odette et j'ai beaucoup aimé le film aussi

    yunayuna
    LH
    LH

    Re: SCHMITT, Eric-Emmanuel

    Message  yunayuna le Lun 11 Avr 2011 - 11:21

    moi aussi j'ai vu le film qui m'a bien plu

    Pinky
    M
    M

    Re: SCHMITT, Eric-Emmanuel

    Message  Pinky le Mer 4 Mai 2011 - 16:23

    LA NUIT DE VALOGNES



    Théâtre

    87 pages édité chez actes sud en janvier 1992

    Résumé

    La comtesse de la Roche-Piquet, Mademoiselle de la Tringle, Hortense de Hauteclaire dite “La religieuse” et Madame Cassin ont toutes été séduites avant d’être lâchement abandonnées par Don Juan. Par une nuit d’été, elles se voient convoquées par la Duchesse de Vaubricourt au château de Valognes. A l’initiative de cette dernière, les cinq femmes prennent le parti de faire le procès du séducteur, et pour sa peine, de le condamner à la fidélité. Don Juan devra, à l'issue du procès, soit épouser Angélique, sa dernière conquête, et lui rester fidèle, soit se résoudre à passer le reste de sa vie en prison. Quand Don Juan arrive, c’est un tout autre homme que le séducteur impitoyable bien connu que voient les cinq amies. C’est sans protestation aucune que Don Juan se plie aux exigences du procès. Cette résignation est motivée par la perte du seul amour profond de Don Juan. Un amour voué au chevalier de Chiffreville, le frère d’Angélique, que l’épée-même de Don Juan a tué. En confessant son amour, Don Juan brise son propre mythe et bouleverse cette seule image qu’avaient de lui les femmes qu’il a séduites : un homme libre qui préfère les plaisirs au détriment de l’amour.
    personnages : 7 femmes et 3 hommes.

    Mon ressenti

    Une belle pièce de théâtre avec comme personnage central Don Juan, ou tout au moins, le procès de Don Juan orchestré par ses victimes. Anciennes ou nouvelles, bafouées ou aimées quelques instants, au travers de ce conte philosophique, l’auteur offre un autre regard sur ce personnage.

    Si il reste fidèle au personnage, il dévoile d’autres possibles que l’on soit homme ou femme… Quelle est la femme qui n’a pas rêvé être séduite, se révéler être la plus belle d’entre toute… même si c’est par Don Juan (il la rend tellement vivante…), peut être encore plus par lui avec comme arrière pensée, le fait de le garder pour soi… mais cela n’est pas compatible… Quel est l’homme qui n’a pas rêvé séduire toute femme, de prendre, de plaire, de vivre au jour le jour, de vivre l’instant présent…

    SI Don Juan fait autant rêvé, c’est parce qu’il est insaisissable, qu’il est toujours fringant, jeune sans aucune prise sur le quotidien… qu’il est toujours dans la passion. Alors vouloir, lui attacher un fil, c’est faire de lui, un être comme nous tous (ce qui ne veut pas dire que cela est méprisable). Il vit constamment dans la passion mais le revers de cela, c’est qu’il n’y a nul engagement de sa part, que les lendemains n’existent pas…
    Doit-on se marier par amour ou par dédain ? Le mariage fait-il perdre toute liberté ? Etre lié à l’autre, empêche-t-il son épanouissement ? Doit-on se perdre dans l’autre ?

    Un autre regard sur ce personnage et si un vrai amour a su faire succomber Don Juan : un amour défendu pour cet homme à femme et pourtant… Comment devient-on amoureux ? De qui ? Pourquoi ? QU’est ce l’attirance ? Tout est-il permis en amour ? De code en coutume, l’auteur amène à réfléchir sur ce que chacun croit être « normal » et tomber sur le sens !

    A découvrir

    Pinky
    M
    M

    Re: SCHMITT, Eric-Emmanuel

    Message  Pinky le Mer 4 Mai 2011 - 16:27

    LE VISITEUR



    Théâtre

    63 pages édité chez Actes sud-papiers en décembre 1998

    résumé

    Vienne 1938 : les nazis ont envahi l'Autriche et persécutent les juifs. Par optimisme, Sigmund Freud ne veut pas encore partir ; mais en ce soir d'avril, la Gestapo emmène Anna, sa fille, pour l'interroger. Freud, désespéré, reçoit alors une étrange visite. Un homme en frac, dandy léger, cynique, entre par la fenêtre et tient d'incroyables discours... Qui est-il ? Un fou ? Un magicien ? Un rêve de Freud ? Une projection de son inconscient ? Ou bien est-il vraiment celui qu'il prétend être : Dieu lui-même ?
    Comme Freud, chacun décidera, en cette nuit folle et grave, qui est le Visiteur...

    Mon ressenti


    Un huit clos encore une fois des plus intéressant, l’auteur vient par sa finesse poser la question de la religion et l’existence de Dieu.
    Trois personnages principaux font former un triangle : Freud penseur et créateur de la psychanalyse, l'inconnu ( qui peut être Dieu, un ange, un fou, un homme… à chacun de voir !) et le nazi et ses principes.

    Il pose la question, en situant l’action pendant la seconde guerre mondiale, de poser l’autre question : si Dieu est puissant, pourquoi est-il impuissant face à cette humanité qui choisit le mal ? Qui est Dieu, qui est l’homme au fond ? L’écriture d’Eric Emmanuel est d’une telle force, que sous l’identité de l’inconnu, je peux mettre qui je veux, c’est libre de toute interprétation.

    Athée, croyants, nous pouvons tous nous retrouver dans ce livre. Si une part belle est faite aux questions philosophiques, il ne faut pas oublier non plus, l’instant où cela se déroule… entre scènes de tortures, enlèvements, peurs,… mais aussi, amour filial, humour, ironie, malice… et que faire dans ces moments là ? Que ferais-je moi ?

    Bref, c’est un texte merveilleux et sensible qui permet de se questionner sur la responsabilité de l’homme le développement du Mal dans le monde.

    A découvrir absolument

    Keana
    ML
    ML

    Re: SCHMITT, Eric-Emmanuel

    Message  Keana le Mer 18 Mai 2011 - 19:38



    Oscar et la dame rose


    Auteur: Eric-Emmanuel Schmitt
    Edition: Albin Michel
    Pages: 99

    Roman contemporain

    Quatrième de couverture


    « Voici les lettres adressées à Dieu par un enfant de dix ans.
    Elles ont été retrouvées par Mamie Rose, la " dame rose " qui vient lui rendre visite à l'hôpital pour enfants. Elles décrivent douze jours de la vie d'Oscar, douze jours cocasses et poétiques, douze jours pleins de personnages drôles et émouvants.
    Ces douze jours seront peut-être les douze derniers. Mais, grâce à Mamie Rose qui noue avec Oscar un très fort lien d'amour, ces douze jours deviendront légende. «

    Mon avis

    L’histoire se passe principalement dans un hôpital, où Oscar est hospitalisé. Mais il n’est pas seul, il y a aussi Pop Corn, Bacon, « la chinoise », Peggy Blue, et bien sûr Mamie Rose. Oscar est en colère contre ses parents, contres les médecins et les infirmières, contre presque tout le monde, mais pas contre Mamie Rose. Pour soulager sa colère elle va donc lui conseiller d’écrire des lettres à dieu, douze pour être exacte. Et au début cela n’enchante pas Oscar, puis plus ca va aller, plus il va se laisser prendre à ce rituel qu’il va faire tout les soirs ; écrire des lettres à dieu.

    On pourrait cataloguer cette narration d’épistolaire, puisqu’on lit les lettres d’Oscar, et c’est à travers elles qu’on va avancer dans le roman. C’est écrit à la première personne et on va donc se sentir proche d’Oscar d’une certaine manière, c’est plus intime comme écriture.

    J’ai beaucoup aimé la façon dont Oscar va aborder ses douze jours, la relation avec les copains, avec les filles, ses parents et bien sûr Mamie Rose, cella qui l’aura le plus aidée tout au long de ce livre.

    Drôle, touchant, émouvant, hymne à la vie avant tout, ce livre est un coup de cœur pour moi. Pas beaucoup de pages, pas la peine d’en rajouter trop pour décrire l’essentiel. J’ai adoré la relation Oscar-Mamie Rose. Ce dernier personnage est unique et remplit d’amour et d’espoir. Tout ce dont on a tous besoin. Donc .

    Lau1307
    LC
    LC

    Re: SCHMITT, Eric-Emmanuel

    Message  Lau1307 le Jeu 19 Mai 2011 - 1:11

    Tout à fait de ton avis, Keana.

    J'avais eu, moi aussi, un coup de coeur pour ce magnifique livre.

    Pinky
    M
    M

    Re: SCHMITT, Eric-Emmanuel

    Message  Pinky le Jeu 19 Mai 2011 - 8:01

    un très bon moment de lecture Keana, j'ai beaucoup aimé cette petite histoire

    Keana
    ML
    ML

    Re: SCHMITT, Eric-Emmanuel

    Message  Keana le Jeu 19 Mai 2011 - 11:11

    Apparemment je ne suis pas la seule à avoir eu un coup de cœur pour ce livre !

    thereadeuse
    LC
    LC

    Re: SCHMITT, Eric-Emmanuel

    Message  thereadeuse le Jeu 19 Mai 2011 - 11:19

    Ah non, moi aussi quand je l'avais lu j'avais adoré, donc aussi un coup de coeur pour moi!!

    askya
    M
    M

    Re: SCHMITT, Eric-Emmanuel

    Message  askya le Lun 23 Mai 2011 - 22:09

    oui moi aussi j'avais adoré ce livre

    Keana
    ML
    ML

    Re: SCHMITT, Eric-Emmanuel

    Message  Keana le Jeu 26 Mai 2011 - 17:03



    Petits crimes conjugaux

    Auteur: Eric-Emmanuel Schmitt
    Edition: Le grand livre du mois
    Pages: 117

    Roman contemporain


    Quatrième de couverture

    « Voilà la vie conjugale, une association de tueurs qui s'en prennent aux autres avant de s'en prendre à eux, un long chemin vers la mort qui laisse des cadavres sur la route. Lorsque vous voyez une femme et un homme devant le maire, demandez-vous lequel des deux sera l'assassin. »

    Mon avis


    Gilles revient chez lui avec sa femme Lisa, qu’il ne reconnaît plus. Car Gilles est amnésique. Il n’est plus sûr de rien, plus sûr que Lisa est bien sa femme. Il a peur de découvrir l’homme qu’il était, mais Lisa le rassure, lui dit que c’était un bon mari, mais en même temps elle n’est pas cohérente. Et quand il lui fait remarquer, elle lui dit qu’il lui a toujours reproché de ne pas être cohérente.

    A travers ce petit livre écrit comme une pièce de théâtre, et je crois que ça en a été une, c’est l’histoire d’un couple, Gilles et Lisa, qui ne va pas si bien que ça. Comme d’habitude avec Eric-Emmanuel Schmitt il nous décrit tous les sentiments, dans ce cas, par lequel un couple peut passer.

    De nombreux « coup de théâtre » vont venir pimenter l’histoire. J’en avais prévu pas mal. Mais malgré ça, j’ai beaucoup aimé ma lecture. Facile à lire, je l’ai lu en un jour faut dire qu’il est court, j’ai été emporté par la recherche d’identité de Gilles, des problèmes de son couple et par toutes « les couleurs » que vont passer Gilles et Lisa.

    Pour conclure je dirais que j’ai bien aimé ma lecture, pas autant qu’avec « Oscar et la dame rose » mais suffisamment pour l’apprécier. Les rebondissements sont au rendez-vous et cela m’a beaucoup plu. A la fin on se demande comment cela va finir. Donc .

    Pinky
    M
    M

    Re: SCHMITT, Eric-Emmanuel

    Message  Pinky le Jeu 26 Mai 2011 - 19:23

    merci Keana, je me le note

    Contenu sponsorisé

    Re: SCHMITT, Eric-Emmanuel

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 23:16


      La date/heure actuelle est Mer 7 Déc 2016 - 23:16