Au Fil des lignes

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !

Le Deal du moment : -44%
Grosse promo sur les baskets Nike Air Max 270
Voir le deal
84 €

    DIDIERLAURENT Jean-Paul

    Jo19lyne
    Jo19lyne
    ML
    ML

    DIDIERLAURENT Jean-Paul Empty DIDIERLAURENT Jean-Paul

    Message  Jo19lyne Dim 1 Juin 2014 - 22:10

    Le liseur du 6h27, Jean-Paul Didierlaurent, editions Au Diable Vauvert, 218 pages










    Quatrième de couverture
    Employé discret, Guylain Vignolles travaille au pilon, au service d'une redoutable broyeuse de livres invendus, la Zerstor 500. Il mène une existence maussade mais chaque matin en allant travailler, il lit aux passagers du RER de 6 h 27 les feuillets sauvés la veille des dents de fer de la machine... 
    Dans des décors familiers transformés par la magie de personnages hauts en couleurs, voici un magnifique conte moderne, drôle, poétique et généreux : un de ces livres qu'on rencontre rarement.

    Jean-Paul Didierlaurent vit dans les Vosges. Le Liseur du 6h27 est le premier roman de ce nouvelliste exceptionnel, lauréat à deux reprises du fameux prix Hemingway.

    Extraits
    Peu importait le fond pour Ghylain. Seul l'acte de lire revêtait de l'importance à ses yeux. Il débitait les textes avec une même application acharnée. Et à chaque fois, la magie opérait. Les mots en quittant ses lèvres emportaient avec eux un peu de cet écœurement qui l'étouffait à l'approche de l'usine...
    Par trois fois, malgré toute la fatigue du jour qui incendiait ses yeux, Ghylain relut le texte. Et à chaque fois, il déambula aux côtés de cette femme avec un même ravissement. Après s'être concocté un thé bien noir, il imprima le tout et se glissa sous la couette avant d'entamer la lecture du deuxième document. Jusqu'au milieu de la nuit, Guylain lût un à un les soixante-douze textes en une dévoration jubilatoire. La dernière page parcourue, il sombra dans le sommeil, plein de cette Julie et de son petit monde carrelé qui venait de surgir dans sa vie...

    Mon avis
    Ghylain supporte difficilement son métier, chaque jour il doit détruire des tonnes de livres invendus. Pour oublier cette monstruosité, pour se racheter, chaque matin dans le RER de 6h27,  assis sur son strapontin, il lit. Il lit à haute voix quelques pages qu'il a volé à la machine, la dévoreuse.
    Cette machine engloutit les livres, les dévore et les régurgite en une mélasse qui renaîtra en de nouvelles pages, de nouveaux livres...
    Le livre est au cœur de ce court roman où se perdent, se cherchent plusieurs personnages, quête pour les uns, prétexte pour les autres. 
    C'est un petit moment de bonheur, tout simplement.  coup de coeur
    Pinky
    Pinky
    M
    M

    DIDIERLAURENT Jean-Paul Empty Re: DIDIERLAURENT Jean-Paul

    Message  Pinky Lun 2 Juin 2014 - 15:53

    merci Jo19lyne pour cette présentation, j'aime beaucoup l'idée, je le note sur mon petit carnet
    Keana
    Keana
    ML
    ML

    DIDIERLAURENT Jean-Paul Empty Re: DIDIERLAURENT Jean-Paul

    Message  Keana Lun 2 Juin 2014 - 17:44

    Merci Jo19lyne, ce livre a l'air d'être bien.
    Jo19lyne
    Jo19lyne
    ML
    ML

    DIDIERLAURENT Jean-Paul Empty Re: DIDIERLAURENT Jean-Paul

    Message  Jo19lyne Mer 11 Juin 2014 - 8:34

    Merci de votre visite.
    Pinky
    Pinky
    M
    M

    DIDIERLAURENT Jean-Paul Empty Re: DIDIERLAURENT Jean-Paul

    Message  Pinky Dim 28 Sep 2014 - 12:51

    LE LISEUR DU 6 H 27

    DIDIERLAURENT Jean-Paul Cvt_le10

    Roman, édité au Diable Vauvert en mai 2014

    217 pages

    Résumé

    Guylain Vignolles est préposé au pilon et mène une existence maussade et solitaire, rythmée par ses allers retours quotidiens à l’usine. Chaque matin en allant travailler, comme pour se laver des livres broyés, il lit à voix haute dans le RER de 6h27 les quelques feuillets qu’il a sauvé la veille des dents de fer de la Zerstor 500, le mastodonte mécanique dont il est le servant. Un jour, Guylain découvre les textes d’une mystérieuse inconnue qui vont changer le cours de sa vie…

    Mon ressenti

    L’auteur est sensible au choix des prénoms, son héros principal d’ailleurs a été gâté et je n’ai pu m’empêcher de faire le lien avec le nom de l’auteur… C’est une belle histoire d’hommes d’abord puis de femmes, de livres et de rencontres. Le livre d’entrée attire ma sympathie puisqu’il décrit pendant un moment c’est terrifiante machine qui détruit, déchiquète les livres sans oublier les hommes qu’elle peut broyer sans aucune retenue voire par méchanceté si on lui concède un semblant de vie.

    Mais le livre est surtout cette envie de transmettre une histoire en lisant en donnant dans le quotidien de tous, une lueur. C’est aussi une histoire de solidarité, d’amitié, de lien. Même si nous sommes tous côte à côte, nous ne nous voyons pas toujours. Emmurés dans nos pensées, nos programmes, les autres peuvent être simplement des ombres que nous croisons. Les personnages sont nobles, émouvants, attachants et très humains montrant leurs sensibilités et leurs rêves.

    Au travers d’une enquête et d’huile de coude, j’ai cheminé d’une autre façon dans le traditionnel wagon « métro-boulot-dodo ». Un coup de cœur !

    A découvrir

    merci Jo19lyne pour cette belle découverte
    Keana
    Keana
    ML
    ML

    DIDIERLAURENT Jean-Paul Empty Re: DIDIERLAURENT Jean-Paul

    Message  Keana Dim 28 Sep 2014 - 13:15

    Décidément ce livre plait, il me dit bien aussi et en plus il est à ma bibliothèque. Merci Pinky pour cet avis !
    Jo19lyne
    Jo19lyne
    ML
    ML

    DIDIERLAURENT Jean-Paul Empty Re: DIDIERLAURENT Jean-Paul

    Message  Jo19lyne Dim 28 Sep 2014 - 14:34

    Il y a des maisons d'éditions indépendantes, comme celle-ci qu'il faut suivre de près...
    Pinky
    Pinky
    M
    M

    DIDIERLAURENT Jean-Paul Empty Re: DIDIERLAURENT Jean-Paul

    Message  Pinky Lun 29 Sep 2014 - 9:04

    Keana a écrit:Décidément ce livre plait, il me dit bien aussi et en plus il est à ma bibliothèque. Merci Pinky pour cet avis !
    merci Keana pour ta visite et bonne découverte de ce livre

    Jo19lyne a écrit:Il y a des maisons d'éditions indépendantes, comme celle-ci qu'il faut suivre de près...
    c'est la 1ère fois (il me semble) que je lis un livre édité chez eux
    Ratdebibliotheque
    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    DIDIERLAURENT Jean-Paul Empty Re: DIDIERLAURENT Jean-Paul

    Message  Ratdebibliotheque Jeu 1 Oct 2015 - 12:46

    Je partage ce coup de cœur collectif. 
    Très belle histoire d'un homme déprimé par ce travail consistant à détruire des tonnes de livre, lui qui est un amoureux des livres, ce qui est paradoxal.
    Le nom du héros est un sujet à plaisanterie dans ce livre, qui revient souvent. Il se fait écorcher son nom plusieurs fois dans ce roman. 
    En lisant les livres dans le RER, il va faire une découverte qui va donner un autre tournant au roman, très intéressant, sinon j'aurais eu peur qu'on tourne en rond sans ce rebondissement. 
    coup de coeur coup de coeur coup de coeur
    Keana
    Keana
    ML
    ML

    DIDIERLAURENT Jean-Paul Empty Re: DIDIERLAURENT Jean-Paul

    Message  Keana Jeu 1 Oct 2015 - 12:48

    Merci Ratdebibliothèque pour cet avis. Décidément ce livre plait beaucoup, il faudrait que je le lise !
    Ratdebibliotheque
    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    DIDIERLAURENT Jean-Paul Empty Re: DIDIERLAURENT Jean-Paul

    Message  Ratdebibliotheque Jeu 1 Oct 2015 - 12:51

    Oui, ce livre est un petit bijou et se lit très vite.
    Pinky
    Pinky
    M
    M

    DIDIERLAURENT Jean-Paul Empty Re: DIDIERLAURENT Jean-Paul

    Message  Pinky Ven 2 Oct 2015 - 8:47

    merci Ratdebibliothèque pour ce ressenti. un très beau livre en effet, riche
    Ratdebibliotheque
    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    DIDIERLAURENT Jean-Paul Empty Re: DIDIERLAURENT Jean-Paul

    Message  Ratdebibliotheque Ven 2 Oct 2015 - 15:48

    Merci pour vos visites.
    peyrelong
    peyrelong
    ML
    ML

    DIDIERLAURENT Jean-Paul Empty DIDIERLAURENT Jean-Paul

    Message  peyrelong Mer 9 Déc 2015 - 11:56

    Le liseur du 6H27


    Jean-Paul DIDIERLAURENT

    Mon ressenti :
    Un bon moment d'évasion et de romantisme. Des personnages hors du temps et de la réalité : Guilain en liseur de pages éparses dans son train de banlieue, Julie en dame-pipi/écrivain, Giuseppe dont les jambes ont été broyées par l'odieuse machine et qui les cherche (il collectionne tous les livres fabriqués avec la pâte à papier obtenue le jour de l'accident), le gardien de l'entreprise qui ne s'exprime qu'en alexandrins...
    Pinky
    Pinky
    M
    M

    DIDIERLAURENT Jean-Paul Empty Re: DIDIERLAURENT Jean-Paul

    Message  Pinky Mer 9 Déc 2015 - 12:24

    merci Peyrelong pour cette présentation, des personnages chatoyants et agréables, ravie que le livre t'ait plu
    Ratdebibliotheque
    Ratdebibliotheque
    ML
    ML

    DIDIERLAURENT Jean-Paul Empty Re: DIDIERLAURENT Jean-Paul

    Message  Ratdebibliotheque Mer 9 Déc 2015 - 13:40

    Merci pour ton avis, Peyrelong, je suis contente qu'il t'ait plu.
    peyrelong
    peyrelong
    ML
    ML

    DIDIERLAURENT Jean-Paul Empty Re: DIDIERLAURENT Jean-Paul

    Message  peyrelong Mer 9 Déc 2015 - 14:00

    Pinky, Ratdebibliothèque, merci de votre visite  beaux yeux
    Pinky
    Pinky
    M
    M

    DIDIERLAURENT Jean-Paul Empty Re: DIDIERLAURENT Jean-Paul

    Message  Pinky Ven 5 Jan 2018 - 22:20

    LE RESTE DE LEUR VIE

    DIDIERLAURENT Jean-Paul 818uml10

    Roman édité chez Folio en août 2017

    256 pages

    Résumé

    "Ghislaine de Montfaucon était la reine des tricheuses. Devenue maîtresse dans l'art de créer des mots, elle inventait elle-même les définitions qui finissaient par devenir réelles à ses propres yeux, et à ses propres yeux seulement. Un grijak ? Mais si voyons, un grijak est un ours primaire à la fourrure très drue qui fréquentait le nord du continent américain à l'ère glaciaire". Mon premier maquille les gens de jour comme de nuit jusqu'au paradis et s'appelle Ambroise. Mon deuxième est la malicieuse Beth, grand-mère du premier. Mon troisième est une jolie auxiliaire de vie prénommée Manelle, dont mon quatrième, le vieux Samuel, est le patient favori (mais ne le dites surtout pas à Ghislaine, elle risquerait de se fâcher). Mon tout est une histoire d'amour, un hymne à la vie.

    Mon ressenti


    Ce roman fait du bien, donne et redonne foi dans son prochain, dans la vie. Pourtant cela n’était pas gagné au démarrage, car il faut dire entre une auxiliaire de vie et un thanatopracteur : la fin de vie de leurs semblables les réunit.

    Cela aurait pu donner une histoire lourde et sans joie. Non détrompez-vous ! L’émotion, la reconnaissance, le respect, l’optimisme donnent à ce livre une touche d’originalité et de bien-être face à des métiers peut reconnu.

    Un livre fait de tendresse, de joie et d’espoir et ce malgré les sujets abordés qui sont la fin de vie, le suicide assisté, la maladie, le handicap, la dépendance.

    D’accord, la fin est cousue de fils blancs mais bon, c’est aussi cool des fois que tout finisse bien.

    A découvrir

    Pinky
    Pinky
    M
    M

    DIDIERLAURENT Jean-Paul Empty Re: DIDIERLAURENT Jean-Paul

    Message  Pinky Mar 22 Mai 2018 - 20:35

    LA FISSURE

    DIDIERLAURENT Jean-Paul 51kjt410

    Roman édité au diable vauvert en janvier 2018

    327 pages

    Résumé

    Dernier représentant d'une entreprise de nains de jardin rachetée par une holding américaine, Xavier Barthoux mène une vie bien rangée entre la tournée de ses clients, son épouse, son chien et sa résidence secondaire des Cévennes. Mais quand il découvre une fissure dans le mur de sa maison, c'est tout son univers qui se lézarde... Animé par une unique obsession, réparer la fissure, il entreprend un périple extrême et merveilleux jusqu'à l'autre bout du monde.

    Mon ressenti


    Je suis très partagée par ce livre (comme la fissure !) j’ai apprécié et en même temps j’ai été très mal à l’aise pendant quelques chapitres, lorsque notre héros devient complètement fou et perd pied avec la réalité. Cela concerne deux chapitres, l’histoire avec la cave par exemple…. Pour ne pas dévoiler l’intrique.

    Voir la vie de Xavier s’effondrer n’est pas rigolo mais en même temps, la fissure lui a permis de prendre conscience d’un certain nombre de chose et de se redécouvrir. Les dialogues avec son nain de jardin qu’il redécouvre sont extrêmement bien vus, jubilatoires et m’ont plongée dans le fantastique, accentuant un peu l’invraisemblable de la situation que le héros vivait. Mais, il serait trop simple de s’arrêter là. Il y a donc un second niveau, toute médaille a son revers, toute qualité son défaut…

    En partant de cette hypothèse que chaque point à son opposé, que la terre est ronde, la fissure entraîne Xavier au point opposé de sa maison sous l’équateur. Alors là, pour ma part, je suis bonne en math mais pas en géo, j’ai été un peu larguée pour calculer les latitudes et longitudes…. Mais j’ai suivi notre homme à l’autre bout du monde. J’ai ris et apprécié de le voir renaître et de conquérir la vie à nouveau.

    Un livre à découvrir
    peyrelong
    peyrelong
    ML
    ML

    DIDIERLAURENT Jean-Paul Empty Re: DIDIERLAURENT Jean-Paul

    Message  peyrelong Mar 22 Mai 2018 - 21:52

    Merci Pinky pour cette présentation
    Pinky
    Pinky
    M
    M

    DIDIERLAURENT Jean-Paul Empty Re: DIDIERLAURENT Jean-Paul

    Message  Pinky Mer 23 Mai 2018 - 8:50

    merci Peyrelong pour ta visite
    Pinky
    Pinky
    M
    M

    DIDIERLAURENT Jean-Paul Empty Re: DIDIERLAURENT Jean-Paul

    Message  Pinky Mer 22 Jan 2020 - 12:02

    MACADAM

    DIDIERLAURENT Jean-Paul 71qdl-10

    Nouvelles, édité au Diable Vauvert en septembre 2015

    160 pages

    Résumé

    Un prêtre qui s'ennuie pendant les confessions devient accro à la Game Boy ; un vieillard qui attend de mourir assassine en douceur ses voisins de chambre dans une maison de retraite ; un moustique écrasé sur une partition sabote une corrida ; pour mettre fin à une discorde, un fossoyeur enterre les aiguilles des deux clochers de son village... Macadam recueille plus de dix années d'écriture et de concours de nouvelles. L'auteur du Liseur du 6h27 y dévoile de nouvelles facettes de son talent, tout aussi bien sombres que joyeuses ou humoristiques. Les lecteurs y retrouveront en germes les éléments et la magie qu'ils ont pu découvrir dans son roman : l'univers d'un écrivain original et populaire.

    Mon ressenti

    Je ne suis pas une adepte des nouvelles pourtant DidierLaurent m’a charmé avec ses portraits d’hommes et de femmes croqués sur le vif sur ce qu’est le fil de l’existence.

    Un quotidien, une pause qui nous parle et lève le voile sur ces derniers pour permettre de faire un pas de côté, de voir les choses autrement.

    Sa plume est émouvante, drôle parfois, agaçante, remplie de suspense, d’humour noir… mais fait mouche à chaque fois.

    A découvrir
    peyrelong
    peyrelong
    ML
    ML

    DIDIERLAURENT Jean-Paul Empty Re: DIDIERLAURENT Jean-Paul

    Message  peyrelong Mer 22 Jan 2020 - 13:06

    Merci Pinky. Moi non plus je ne suis pas fan de nouvelles et pourtant tu m'as donné envie de lire ce recueil
    Pinky
    Pinky
    M
    M

    DIDIERLAURENT Jean-Paul Empty Re: DIDIERLAURENT Jean-Paul

    Message  Pinky Jeu 23 Jan 2020 - 12:42

    merci Peyrelong et belle lecture de ce petit recueil

    Contenu sponsorisé

    DIDIERLAURENT Jean-Paul Empty Re: DIDIERLAURENT Jean-Paul

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 10 Avr 2021 - 22:56