Au Fil des lignes

Voici un endroit où partage, respect et convivialité sont les maîtres mots. Si vous aimez, lire rejoignez-nous !


    FOENKINOS, David

    Partagez

    caro
    ML
    ML

    FOENKINOS, David

    Message  caro le Jeu 3 Fév 2011 - 14:12



    "Célibataires"

    Editeur : Flammarion
    Pages : 141 p.
    Genre : théâtre

    Résumé quatrième de couverture :

    "Les rencontres amoureuses sur Internet… c’est la fin des agences matrimoniales ! Michel et Sylvie sont deux employés de ces sociétés en voie de disparition. Célibataires, ils mettent leur cœur à aider les autres.
    Jusqu’à s’oublier eux-mêmes. Comme plus personne ne vient dans l’agence, il serait peutêtre
    temps qu’ils s’occupent enfin d’eux ?
    Dans cette première comédie de David Foenkinos, on retrouve son univers plein de fantaisie et d’humour. Réflexions sur le couple, sur la solitude, sur le divorce, sur l’angoisse du bonheur (et oui ça existe !), et sur l’art de danser subitement le tango."

    Avis :

    La solitude, la peur et l'angoisse d'être seul ou à deux sont finement abordés dans cette pièce de théâtre initialement jouée par Catherine Jacob et Christian Charmetant. Deux employés d'une agence matrimoniale se sentent seuls sans se rendre compte qu'ils forment déjà une sorte de couple. Mais quand les sentiments sont dévoilés, c'est la peur de se donner à l'autre et de se perdre soi-même qui refait surface.

    3,5 etoile jaune

    Majuscule
    LH
    LH

    Re: FOENKINOS, David

    Message  Majuscule le Lun 14 Fév 2011 - 22:05



    Nos séparations
    Roman littérature française
    Edition : Folio


    Fritz rencontre Alice lors d’une soirée. Tout de suite c’est le coup de foudre. Il sait que c’est elle.
    Fritz, le narrateur, nous raconte sa vie de couple avec Alice mais aussi son arrivée dans l’âge des responsabilité.
    Nos séparations ? La vie avec Alice n’est pas de tout repos pour
    Fritz. Il n’est sûr de rien, ne veut pas aller plus loin mais veut
    rester avec Alice.
    Alors forcément, Alice qui veut grandir et avancer, rompt.
    Mais voilà, la seule certitude de Fritz c’est que c’est Alice la femme de sa vie.
    Au cours du roman, on suit la vie de couple des deux personnages, les interrogations de Fritz.
    On rit parfois, on s’attend à une fin heureuse…
    Joli roman mais pas mon préféré de Foenkinos. Il ne m’a pas fait
    autant rire que Le potentiel érotique de ma femme et ne m’a pas ému
    autant que La Délicatesse. Pourtant l’auteur lui-même aime beaucoup ce
    roman… (il me l’a dit).

    Mazza
    ML
    ML

    Re: FOENKINOS, David

    Message  Mazza le Ven 8 Juil 2011 - 22:57

    La delicatesse
    David Foenkinos

    François
    pensa : si elle commande un déca, je me lève et je m’en vais. C’est la
    boisson la moins conviviale qui soit. Un thé, ce n’est guère mieux.
    On sent qu’on va passer des dimanches après-midi à regarder la
    télévision. Ou pire : chez les beaux-parents. Finalement, il se
    dit qu’un jus ça serait bien. Oui, un jus, c’est sympathique. C’est
    convivial et pas trop agressif. On sent la fille douce et équilibrée.
    Mais quel jus ? Mieux vaut esquiver les grands classiques
    : évitons la pomme ou l’orange, trop vu. Il faut être un tout petit
    peu original, sans être toutefois excentrique. La papaye ou la goyave,
    ça fait peur. Le jus d’abricot, ça serait parfait. Si
    elle choisit ça, je l’épouse…
    – Je vais prendre un jus… Un jus d’abricot, je crois, répondit Nathalie.
    Il la regarda comme si elle était une effraction de la réalité.

    Mon avis
    Quel roman magnifique... j'ai été vraiment émue et bouleversée par ce livre. La quatrième de couverture révèle les premières pages mais on ne s'attend pas du tout à la suite... je ne vais pas dire ce qu'il arrive sinon ca va casser le mystère du livre, mais il vaut vraiment le détour.
    Je vous le conseille, il m'a donner des frissons !!

    Enooooorme coup de coeur !

    Pinky
    M
    M

    Re: FOENKINOS, David

    Message  Pinky le Sam 9 Juil 2011 - 8:33

    merci pour ces présentations intéressantes, auteur que je ne connais pas et que je note pour le découvrir

    caro
    ML
    ML

    Re: FOENKINOS, David

    Message  caro le Sam 9 Juil 2011 - 9:45

    Merci Mazza, je l'ai réservé à la bibliothèque d\'accord

    Mazza
    ML
    ML

    Re: FOENKINOS, David

    Message  Mazza le Sam 9 Juil 2011 - 22:53

    caro a écrit:Merci Mazza, je l'ai réservé à la bibliothèque

    De rien ! J'espère que ce livre te plaira autant qu'à moi !

    Pinky
    M
    M

    Re: FOENKINOS, David

    Message  Pinky le Ven 9 Sep 2011 - 0:10

    LA DELICATESSE



    Roman

    209 pages édité chez Folio en janvier 2011

    Résumé

    « François pensa : si elle commande un déca, je me lève et je m’en vais. C’est la boisson la moins
    conviviale qui soit. Un thé, ce n’est guère mieux. On sent qu’on va passer des dimanches après-midi
    à regarder la télévision. Ou pire : chez les beaux-parents. Finalement, il se dit qu’un jus, ça serait bien. Oui, un jus, c’est sympathique. C’est convivial et pas trop agressif. On sent la fille douce et équilibrée. Mais quel jus ? Mieux vaut esquiver les grands classiques : évitons la pomme ou l’orange, trop vu. Il faut être un tout petit peu original, sans être toutefois excentrique. La papaye
    ou la goyave, ça fait peur. Le jus d’abricot, c’est parfait. Si elle choisit ça, je l’épouse…
    - Je vais prendre un jus… Un jus d’abricot, je crois, répondit Nathalie. Il la regarda comme si elle était une effraction de la réalité ». La délicatesse a obtenu neuf prix littéraires et été traduit dans plus de quinze langues.

    Mon ressenti


    J’ai ADORE… tout est dit dans le titre ! L’auteur tel un peintre va tout en douceur nous compter l’histoire d’une rencontre, puis d’un couple, d’une rupture, de la vie de tous les jours, en fait ; Notre vie à tous et décrire en fait ce que nous ne voyons plus et qui nous a émerveillé au début de notre histoire.

    Ce petit détail qui fait le souvenir, ce petit détail qui fait que cela nous a marqué, ce petit détail qui n’appartient même pas à l’autre, car il ne l’a pas forcément noté. Ce petit détail que nous finissons par oublier.

    Ce sont ces touches de couleur toutes en finesse, qui viennent ponctuer cette histoire à plusieurs niveaux. Les personnages m’ont émue parce qu’ils sont vrais et ne trichent pas avec eux même, parce qu’ils me rappellent qu’en chacun d’entre nous il y a de la délicatesse, des fragilités, des contradictions et de la douceur.

    Une écriture telle une caresse de plume, légère, avec un l’humour subtil ou décalé parfois, de la fantaisie et un message que nous oublions parfois : la beauté est à l’intérieur de chacun d’entre nous.

    Un coup de cœur dans une bulle de tendresse

    un très grand merciMazza pour la découverte de ce livre


    Dernière édition par Pinky le Dim 11 Sep 2011 - 21:15, édité 1 fois

    Majuscule
    LH
    LH

    Re: FOENKINOS, David

    Message  Majuscule le Dim 11 Sep 2011 - 16:37

    Un très beau roman tu as raison ma Pinky ! je l'ai lu à sa sortie et il m'a beaucoup plu.

    Pinky
    M
    M

    Re: FOENKINOS, David

    Message  Pinky le Dim 11 Sep 2011 - 21:15

    je pense acheté son dernier qui est paru il y a quelques jours

    Majuscule
    LH
    LH

    Re: FOENKINOS, David

    Message  Majuscule le Dim 11 Sep 2011 - 22:16

    Lui aussi sera à Nancy la semaine prochaine. J'ai déjà discuté deux fois avec lui et il m'avait reconnu ! très sympathique et très intéressé par les critiques de ses lecteurs.

    Pinky
    M
    M

    Re: FOENKINOS, David

    Message  Pinky le Lun 12 Sep 2011 - 9:08

    et là, tu ne le fais pas exprès.... de me bisquer comme ça !

    bon tu peux lui passer le bonjour aussi et le remercier de ma part.... dis moi, qui vas-tu rencontrer encore ? que je sorte les mouchoirs...

    Majuscule
    LH
    LH

    Re: FOENKINOS, David

    Message  Majuscule le Lun 12 Sep 2011 - 20:18

    Allez ne pleure pas ma Pinky ! c'pas graaaavvvveeee!

    La liste tu peux la trouver là : http://www.lelivresurlaplace.fr/ (auteurs et invités) !

    Pinky
    M
    M

    Re: FOENKINOS, David

    Message  Pinky le Lun 12 Sep 2011 - 21:20

    merci pour le lien, mais rien qu'à regarder cela me donne "les boules"... il est immense ce rassemblement livresque... je regarderai plus tard !

    amuses toi bien et ramène plein d'anecdotes, je veux tout savoir

    caro
    ML
    ML

    Re: FOENKINOS, David

    Message  caro le Sam 1 Oct 2011 - 13:21



    "La Délicatesse"



    Editeur : Gallimard - 2009

    Pages : 201 p.

    Genre : roman contemporain



    Résumé quatrième de couverture :


    Il passait par là, elle l'avait embrassé sans réfléchir.
    Maintenant, elle se demande si elle a bien fait.
    C'est l'histoire d'une femme qui va être surprise par un homme.
    Réellement surprise.


    Avis :

    Coup de coeur pour moi aussi ! Quelle délicatesse justement chez cet auteur pour nous parler des sentiments !

    Beaucoup de tendresse et d 'émotions donc : on frissonne, on frémit, on rit, on est surpris et j'adore son humour décalé du genre "Qui a inventé la moquette ?". J'ai eu le sentiment d'un auteur très sensible et qui en même temps ne se prend pas au sérieux !

    Je ne vais pas en dire trop pour ne pas gâcher la surprise et juste rajouter que je ne m'attendais pas à cela et j'espère que ce sera une aussi belle surprise pour un tas d'autres lecteurs !


    Pinky
    M
    M

    Re: FOENKINOS, David

    Message  Pinky le Sam 1 Oct 2011 - 18:17

    je suis en train de lire "les souvenirs" de cet auteur, c'est un pur bonheur même si les thèmes abordés ne sont pas légers, son style décalé, poétique et humoristique est là... Génial d\'accord d\'accord

    caro
    ML
    ML

    Re: FOENKINOS, David

    Message  caro le Dim 2 Oct 2011 - 19:25

    Super Pinky d\'accord Je vais pouvoir le rajouter à ma LAL Wink

    Pinky
    M
    M

    Re: FOENKINOS, David

    Message  Pinky le Lun 3 Oct 2011 - 9:55

    je confirme un très grand coup de coeur, j'apprécie de plus en plus cet auteur

    Majuscule
    LH
    LH

    Re: FOENKINOS, David

    Message  Majuscule le Lun 3 Oct 2011 - 20:09

    Je vous conseille "En cas de bonheur" qui est très drôle !

    Céline72
    LEH
    LEH

    Re: FOENKINOS, David

    Message  Céline72 le Lun 3 Oct 2011 - 21:00

    Il va falloir que je découvre cet auteur Wink

    Pinky
    M
    M

    Re: FOENKINOS, David

    Message  Pinky le Mar 4 Oct 2011 - 8:37

    merci Majuscule, il est noté dans mon petit carnet

    caro
    ML
    ML

    Re: FOENKINOS, David

    Message  caro le Mar 4 Oct 2011 - 14:11

    Merci Majuscule !

    carineela
    LEH
    LEH

    Re: FOENKINOS, David

    Message  carineela le Sam 8 Oct 2011 - 18:13

    Mon prochain achat sans aucun doute !

    Pinky
    M
    M

    Re: FOENKINOS, David

    Message  Pinky le Dim 16 Oct 2011 - 19:45

    LES SOUVENIRS



    Roman

    272 pages édité chez Gallimard en août 2011

    Résumé

    Le narrateur, apprenti romancier, prend conscience à l’occasion du décès de son grand-père de tout ce qu’il n’a pas su vivre avec lui. Il comprend que le seul moyen de garder l’amour vivant est de cultiver la mémoire des instants heureux. Dans le même temps, frappée par le deuil, sa grand-mère semble perdre la tête. Il assiste aux manœuvres des proches pour la placer en maison de retraite et vendre à son insu son appartement. Ce qu’il n’a pas su vivre avec son grand-père, il décide alors de le vivre avec elle. Il va la voir souvent, parvient à égayer sa solitude, à la faire rire de tout. Mais elle finit par apprendre que son appartement a été vendu, et fait une fugue… Le narrateur va partir à sa recherche, et la retrouver pour lui offrir ses derniers moments de bonheur. Le hasard lui fait en même temps rencontrer Louise, qu’il va aimer, et qui le quittera. Les souvenirs, nourris de joies, de douleurs et de mélancolie, lui offrent désormais la possibilité d’écrire son roman, et peut-être son avenir. David Foenkinos nous offre ici une méditation sensible sur le rapport au temps et sur la mémoire. Les rapports entre générations, les sentiments enfouis, les déceptions de l’amour, le désir de créer, la tristesse du vieillissement et de la solitude, tout cela est exprimé avec une grande délicatesse, un humour léger et un art maîtrisé des formules singulières et poétiques.

    Mon ressenti

    Écrit avec le pronom JE, David nous entraîne dans une danse dont il a le secret, tout en finesse et légèreté dans le ton et le style qu’il emploie. Je suis conquise encore une fois par ce livre qui aborde des thèmes lourds et grave : la vieillesse, la mort, la transmission, la famille et ses relations.

    J’ai suivi avec passion l’histoire de ce jeune homme (ou de David Foenkinos ? auto-biographie, réelle ou romancée ?) qui n’a pas de prénom, c’est lui qui nous raconte son long cheminement vers une certaine compréhension de ses relations familiales et vers un épanouissement, la conquête de son autonomie, sa compréhension de ses conquêtes, son désir d’écrire.

    Il prend conscience du côté éphémère de la vie, la jeunesse dont il jouit lui fait voir la vie du côté de l’insouciance et du présent. Inquiet pour son avenir qui tarde à se lancer, il va se découvrir au travers de la mort d’abord de son grand-père, du temps qui passe et de la déchéance de sa grand-mère, l’ennui de ses parents face à la retraite, les conflits… Parallèlement à cela, un souvenir vient éclairer chaque personnage ou chaque moment intense du livre. C’est magique, et cela amène plein de couleurs au roman…

    Car après tout, nous avons tous des souvenirs bons ou mauvais, bien souvent ce sont les meilleurs qui nous restent en mémoire. Et fin du fin, au fur et à mesure, ces souvenirs changent parce que nous les modifions doucement en fonction de nos expériences et nos humeurs. Ce sont les souvenirs qui nous constituent et qui font traces dans notre personnalité et notre histoire !

    C’est ce qui m’a touchée dans ce livre, quelque soit l’âge que nous avons, l’auteur parle avec talent de tous ces moments de vie qui nous atteignent à un moment donné. Avec élégance, j’ai été suspendu entre légèreté et gravité. Ce sont les souvenirs des uns et des autres qui relance sans cesse l’histoire et qui met de l’espoir dans ces relations familiales qui se dégradent, qui évoluent sans cesse…

    Et si l’histoire d’une famille était en fait ses souvenirs qui se transmettent ainsi de générations en générations et qui font ciment dans le roman familial. C’est simplement notre vision de la famille à un moment donné, c’est l’héritage familial.

    Venez au banquet des souvenirs, venez rire, pleurer, et aimer… à découvrir absolument

    Encore une fois, bravo à David Foenkinos


    armorick
    ML
    ML

    Re: FOENKINOS, David

    Message  armorick le Mer 2 Nov 2011 - 14:04

    Nos séparations de David Foenkinos

    Pourquoi faire simple, quand on peut faire compliquer

    C’est l’histoire d’un amour raté....mais écrit avec un certain l'humour...
    Un couple qui se sépare et qui le fait plusieurs fois. Fritz et Alice vont donc s'aimer, se séparer, se retrouver, se déchirer, se retrouver.
    Alice et Fritz, Fritz et Alice . Deux êtres qui s'aiment mais ne cessent de se perdre par erreur, par lâcheté, par facilité, par raison. Deux êtres qui pourtant, peuvent difficilement exister l'un sans l'autre.
    Ils auront des enfants, mais pas ensemble, ceux-ci qui ne se connaissent pas vont se retrouver lors d'un pèlerinage sur la tombe de Jim Morrison. L'histoire ne serait-elle qu'un perpétuel recommencement??

    La fin perd en humour, mais gagne en gravité

    J'ai bien aimé et continuer à découvrir cet auteur

    Pinky
    M
    M

    Re: FOENKINOS, David

    Message  Pinky le Mer 2 Nov 2011 - 19:18

    merci Armorick, il est noté sur mon petit calepin... comme toi je continue à le découvrir

    Contenu sponsorisé

    Re: FOENKINOS, David

    Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:38


      La date/heure actuelle est Sam 3 Déc 2016 - 20:38